Villa Sostaga
logo.png

L'accueil

Il y a deux ans, Gabriele Seresina, originaire du lac de Garde, décide de quitter la ville chaotique de Milan, une métropole qui impose des rythmes de vie toujours plus insoutenables, et de retourner au bleu du lac avec sa femme Gabriella, pour s’aventurer dans le milieu hôtelier et créer une véritable oasis dans laquelle chacun puisse savourer la tranquillité et l’aspect agréablement bucolique des “rythmes d’autrefois”, qu’eux-mêmes convoitent.

Après une recherche approfondie dans les territoires lacustres, le couple entrevoit la Villa Sostaga comme une excellente opportunité. Ils requalifient complètement l’édifice, en le décorant avec style et en créant un hôtel et un restaurant de première qualité, aux tons vintage et fascinants, en empreignant l’accueil et le service de leur naturelle courtoisie, de la gentillesse et de l’esprit familial qui caractérisent cette famille, qui souhaite la bienvenue à chacun de ses hôtes comme s’il s’agissait d’un ami proche.

 

Villa Sostaga

est liée depuis toujours au concept de "vacances et repos". En effet, la demeure collinaire était une résidence d’été, idéale pour abandonner la chaleur étouffante et la canicule estivale de la Riviera. A la fois accueillante et sobre, la Villa n’est qu’un exemple de l’esprit d’initiative de la noble Famille Feltrinelli qui réalisa, au cours des XIX e et XXe siècles, non seulement des œuvres privées comme le Palazzo sur la place Vittorio Veneto, mais fut également active dans le milieu social et de l’assistance.

C’est à cet activisme que l’on doit la construction à Gargnano d’un hôpital, d’une école maternelle, de l’école primaire – qui porte le nom du capitaine Angelo Feltrinelli, tombé sur les champs de bataille pendant la Grande Guerre –, du cimetière et du couvent de S. Tommaso, à Villa di Gargnano. Quant à l’ingénieur Giuseppe Feltrinelli, il signa les plans et la mise en œuvre de la voie de communication entre la Riviera et Montegargnano, facilitant l’accès aux différentes fractions, même les plus retranchées, dans lesquelles sont construites des écoles supplémentaires.

Environ vingt ans plus tard, pour développer le commerce du bois, activité florissante de l’arrière-pays du lac de Garde, le réseau routier se développa en direction de la Valvestino, favorisant ainsi non seulement le transport des matériaux de la montagne au lac, mais créant également de grandes opportunités de communication entre le lac de Garde, le lac d’Idro et les vallées les plus reculées et isolées.

De grandes œuvres pour de petites communes, donc, qui consacrèrent le nom Feltrinelli dans la mémoire des habitants du lac de Garde, et pas seulement dans le domaine de l’édition, comme l’un des principaux éditeurs d’Italie et d’Europe.

Services
Reputation
Arrival     Nights