Brescia

Booking Arrival date     Nights    

Brescia

Santa Giulia
L’immense complexe d’édifices constituait autrefois le magnifique monastère bénédictin féminin de Santa Giulia in Brescia. Il représente aujourd’hui le coffre-fort des trésors artistiques et historiques de la ville de Brescia. Le musée abrite des collections rares et importantes, dans une zone immense et articulée, et accueille périodiquement des expositions consacrées à des thèmes spécifiques et à des périodes historiques et artistiques.
Brescia
Cette ville fut fondée par les Gaulois Cénomans, auxquels elle doit l’origine de son nom : il dériverait de “Brig” ou “Briga”, qui signifie mont, forteresse (du mont Cidneo). Pendant la période d’alliance avec les Romains, le nom évolua en Brixia. La ville est également connue comme “Leonessa d’Italia” (Lionne d’Italie), appellation attribuée lors de la résistance des dix jours en mars-avril 1849.
La richesse du patrimoine historique, artistique et culturel offre de nombreux endroits aux visiteurs, comme les églises, le Duomo Nuovo et le Duomo Vecchio (connu sous le nom de Rotonda), les palais (nombreux sont ceux ayant appartenu à la famille Martinengo), les places, le château sur le mont Cidneo, les tours et d’autres édifices. Parmi les musées, le plus important est celui de S. Giulia, avec des œuvres qui vont des pièces celtiques aux collections du XVIIIe siècle.
Le château de Brescia
Niché sur la colline Cidneo, dans un contexte naturaliste qui constitue l’un des “poumons verts” de la ville, le château est l’un des complexes fortifiés les plus fascinants d’Italie, sur lequel il est encore possible de lire les signes des différentes dominations.
Le donjon central, les importantes murailles crénelées et la tour témoignent de l’influence des Visconti, tandis que les imposants remparts et l’entrée monumentale avec pont-levis témoignent de la puissance de la Serenissima, qui gouverna la ville pendant plus de quatre siècles.
Pinacothèque Martinengo
Le palais Martinengo da Barco, place Moretto, abrite la Pinacothèque municipale, qui vit le jour en 1908 grâce à l’union des deux galeries constituées par les legs du comte Paolo Tosio (1844) et du comte Francesco Leopardo Martinengo (1883) et enrichie au fil du temps par d’autres legs, avec des œuvres provenant d’églises supprimées ou d’édifices détruits, jusqu’aux récentes acquisitions. Une collection allant du XIIIe au XVIIIe siècle est exposée tout au long d’un parcours à travers vingt-cinq salles, avec de véritables chefs-d’œuvres, permettant ainsi de placer la collection de Brescia au premier plan, pas seulement en Italie, dans le milieu de la peinture antique, à commencer par les peintures d’une beauté incomparable de Raffaello Sanzio et de Lorenzo Lotto.
Musée Mille Miglia
Il est ouvert au public tous les jours de 9h à 18h, excepté le lundi. Ce musée expose la légende de la Flèche Rouge.
Siège:
Ex-couvent de S. Eufemia, Brescia
Horaires d’ouverture
9h00-18h00 (mar-dim)
fermé le lundi